Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Les récents données rendues publiques par les autorités administratives font état de 35 morts et 1242 cas recensés dans 4 régions du Cameroun.  

Les autorités sanitaires appellent au strict respect des règles d’hygiène et de salubrité pour barrer la voie à l’épidemie de choléra qui a refait surface dans 4 régions du Cameroun. Selon les chiffres publiés le 14 février 2022 par le MINSANTE,  35 décès et 1242 cas de choléra ont été dénombrés dans les régions du Sud-Ouest, Littoral, Sud et Extrême-Nord.  Il s’agit entre autres localités de Bakassi, Limbe, Bonge, Kribi, Fotokol, Melong…

En effet, l’épidémie est en progression par rapport aux derniers chiffres communiqués il y a cinq jours par le ministre de la Santé publique. Dans un message le 9 février dernier, le ministre de la santé publique Manaouda Malachie recensait 1102 cas et 33 décès. Une résurgence signalée après les premiers signalés en fin janvier dernier à Limbe (Sud-Ouest).

Les autorités sanitaires restent mobilisées pour gérer la situation. Elles indiquent que le système de surveillance est mis en alerte et des kits d’eau potable à la disposition des communautés affectées. Des campagnes de vaccination ciblées sont envisagées dès le 18 février prochain.

Le ministre de la Santé rappelle le caractère contagieux du choléra et appelle les populations à plus de vigilance et à l’observance des règles d’hygiène telles que le lavage des mains au savon et à l’eau coulante, la cuisson à point des aliments. Rappelons que le choléra est résurgent au Cameroun. En novembre 2021, l’épidémie a atteint cinq régions causant la mort de 13 personnes à Yaoundé (Centre) et Ekondo-Titi (Sud-Ouest).

Share: