Suspendus pour une facture s’élevant à plus de 75 milliards FCFA, les travaux ont effectivement repris sur l’Autoroute Kribi-Lolabé.

Les travaux de construction devaient en principe s’achever en 2018 sur un linéaire de 38 kilomètres. Le projet de construction de la section d’autoroute Kribi-Lolabé consiste en l’aménagement d’une infrastructure dont le profil en travers se présente comme suit. 2×3 voies soit 33.5 m, 2 voies directement mises en service, terre-plein central de 10,5 m pour extension à 2×3 voies, bande d’arrêt d’urgence de 3 m.

La vitesse de référence est de 100 km/h, selon les codes et standards chinois. Cela équivaut à 110 km/h des standards européens. Le schéma d’aménagement de l’infrastructure prévoit entres autres la construction de trois (03) diffuseurs aux points kilométriques du 3+610 (niveau du Port en eau profonde de Kribi) ; 29+780 (niveau de la nationale N17) et 38+500 (niveau Pk fin de l’autoroute) ; la construction de deux grands ponts sur la Kienké (100 m) et sur la Lobé (140 m). Le coût du projet de construction de l’Autoroute Kribi-Lolabé atteint la somme de 250 milliards FCFA. Les travaux étaient prévus pour durer 42 mois. China Harbour Engineering Company réalise les travaux de construction de l’Autoroute Kribi-Lolabé. La mission de contrôle est assurée par le Groupement Study International/EGIS.

Les études d’avant-projet détaillé du projet se sont achevées en décembre 2015. Celles portaient sur la chaussée, le drainage, les ponts et passages supérieurs, les équipements de sécurité, les équipements d’exploitation, la géotechnique et l’environnement de l’infrastructure. Au 24 septembre 2017, le taux d’avancement était de 70 % après en 26 mois de travaux sur les 36 mois prévus.

Share:

Avatar

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.