Le ministre camerounais de la Communication, René Sadi vient de servir une mise en demeure à la chaîne de télévision à capitaux privés basée à Douala ( capitale politique du Cameroun).

Le gouvernement accuse la télévision de Séverin Tchounkeu d’avoir organisé une émission avec des fausses victimes de la crise anglophone, dans le seul but de jeter l’opprobre sur l’Armée camerounaise.

Équinoxe TV qui est certainement la chaîne de télévision du Cameroun la plus suivie depuis la campagne pour l’élection présidentielle de 2018, est accusée d’être essentiellement à charge contre le régime de Yaoundé, de rouler pour l’opposant Maurice Kamto, et de soutenir les sécessionnistes anglophones en vue de la déstabilisation du Cameroun. De toute façon, cette chaîne de télévision à capitaux privés reste dans le viseur de l’État.

Lisez plutôt l’intégralité de la mise en demeure du ministre de la Communication, à Équinoxe TV.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar