L’organisme en charge des élections au Cameroun refuse de confirmer une information dévoilée par l’ambassade des Etats-Unis. C’est la loi de l’omerta chez Elections.

Cameroon (Elecam), l’organisme en charge de l’organisation des scrutins. Aucun com- muniqué émanant d’Elecam ne permet de savoir si oui ou non une délégation a été dépêché aux Etats-Unis, ou encore la com- position de cette délégation. « Aucun membre du conseil électoral d’Elecam n’est en mission aux Etats-Unis actuellement », aurai déclaré un porte-parole d’Elecam, rapporté par le site d’informa- tion en ligne Cameroun-info. Une réaction en totale opposition avec une communica- tion de l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé. Dans un post sur Facebook le mardi 20 octobre, cette représentation diplomatique annonçait pourtant cette mission. « Hier (lundi 19 octobre 2020, ndlr), les responsables d’Elecam ont ren- contré notre chargé d’affaires après avoir reçu leurs visas pour obser- ver la prochaine élection présidentielle américaine.

Nous leur avons souhaité bon voyage et les avons remerciés de participer à la transparence des élections américaines », pouvait-on y lire. Contactée, par le Messager, la responsable de la communication d’Elecam s’est réfugiée derrière son téléphone. Cet imbroglio empêche pour l’heure de savoir pré- cisément ce qui se passe autour de ladite mission. Les responsables d’Elecam ne permettant pas de savoir s’il s’agit d’une mission d’observation mandatée par le gouvernement, ou une mission d’apprentissage auprès de la commission électorale des Etats-Unis.

L’élection américaine se tient le 3 novembre prochain et met aux prises le président républicain sortant Donald Trump à Joe Biden son rival démocrate.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar