La mesure de vindicte entrée en vigueur le 13 Avril 2020 a été prise par le premier Ministre Joseph DION NGUTE, et concerne tout le monde.

Tout citoyen camerounais surpris dans un cas de transport en commun, dans un marché, bref dans tout espace publique sans son masque anti-coronavirus payera une amande de 6000FCFA, avant d’être conduit en cellule. La mesure a été communiquée le 9 Avril 2020 par le premier Ministère et entrée en application le 13 Avril de la même année. Joseph DION NGUTE informe que les forces de maintien de l’Ordre et les autorités travaillent d’arrachepied afin que ces mesures soient scrupuleusement respectées.

Il s’agit ici de l’une des 7 nouvelles mesures gouvernementales de riposte contre la propagation du Covid-19. Mesures prises à l’issue de la réunion interministérielle tenue à Yaoundé sous la présidence du premier ministre, chef du Gouvernement, Joseph DION NGUTE.  Il y’a quelques jours, cette mesure concernait uniquement les usagers des transports en commun, tel qu’imposé par le ministre des transports, Jean Ernest MASSENA NGALLE BIBEHE.

Avant la tenue de ce meeting, le ministre de la Santé publique Malachie MANAOUDA, interpellait déjà les populations à travers ses nombreux tweets et autres plateformes de communication, à l’usage de ce kit indispensable dans la prévention du coronavirus.

Votre cyberpresse cameroun-online a effectué une descende dans quelques rues et marché de la capitale politique du Cameroun. La mesure est respectée au moins à 85 % parce que 4 personnes sur 5 se protègent. Au marché du Mfoundi par exemple, clients et commerçants ont bien reçu l’information, et ne veulent pas tomber dans les filets des forces de l’ordre. « L’état a parlé on doit respecter on doit respecter personne ne veut ni payer l’amande, ni tomber malade. Nous n’avons rien à perdre mais grand à gagner », affirme une commerçante de légume, présente juste à l’entrée dudit espace marchand. En effet, ce dispositif est désormais accessible par tout le monde, étant donné que ceux fabriqués à base des tissus lavables se vendent entre 200 FCFA TE 400FCFA.

En guise de rappel, l’Etat réuni déjà des données pour une grande production de ce dispositif médical devenu indispensable. Ainsi, Plus 400 Masques seront fabriqués par jour à Yaoundé.

Share:

23 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.