Ils affluent depuis quelques semaines, conséquence de la guerre civile qui a repris en République centrafricaine, frontalière avec le Cameroun.

Plus de 4500 réfugiés centrafricains sont arrivés au Cameroun depuis trois semaines. Ce chiffre est donné par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), lors de la visite du ministre de l’Administration territoriale dans la région de l’Est, ce dimanche 10 janvier 2021.

Ces Centrafricains ont traversé la frontière en raison des combats qui ont repris depuis trois semaines entre les rebelles et l’armée du pouvoir central. Le prétexte de cette reprise de combat est la tenue de l’élection présidentielle en RCA en décembre dernier.

Dans une communication ce 8 janvier 2021, le HCR afait savoir que plus de 30 000 Centrafricains ont fuit leur pays depuis le 27 décembre 2020. Il se sont réfugiés au Tchad, au Congo Brazza, en Rdc, et «4 434 autres personnes sont arrivées au Cameroun, la plupart dans la ville frontalière de Garoua-Boulai ».

Les réfugiés centrafricains sont accueillis pour la plupart dans l’ancienne sous-préfecture de Garoua Boulaï, ville frontalière dans a région de l’Est du Cameroun. Ils sont ensuite redirigés vers le camp de Gado Badzere, à quelques kilomètres de là. Ce camp accueille déjà plus de 25 000 réfugiés, pour l’essentiel des Centrafricains qui ont fui la guerre civile qui sévit dans leur pays.

La tendance s’était pourtant inversée depuis quelques mois En effet, en février 2020, le HCR avait annoncé que plus de 10 000 Centrafricains avaient manifesté leur intention de retourner dans leur pays.

Cet article Cameroun : plus de 4500 nouveaux réfugiés centrafricains dans la région de l’Est est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Florelle Sateu

editor