Au nom du chef de l’Etat, le ministre de l’Administration territoriale a remis couvertures et autres denrées alimentaires. C’était dimanche 10 janvier 2021 à Garoua-Boulaï.

Dans une mise en scène comme il les affectionne, Paul Atanga Nji a solennellement remis matelas, denrées alimentaires et couvertures à plus de 150 Chinois réfugiés en territoire camerounais.

Il s’agit de ressortissants de Chine qui ont fui l’avancée des rebelles en République centrafricaine, mais qui ont surtout voulu échapper aux pillages dont ils sont victimes dans la capitale Bangui.

Ces personnes rassemblées au camp chinois de la petite ville frontalière de Garoua-Boulaï, le ministre Atanga Nji a déclaré : « le chef de l’Etat nous a demandé de venir voir la situation et de vous apporter son aide personnelle pour encadrer les quelque 100 ressortissants chinois qui sont dans cette situation de détresse pour rassurer la communauté chinoise ». Liyu, le représentant de cette communauté a dit merci pour l’aide.

A côté de ces Chinois qui ont fui, ce sont quelque 4500 Centrafricains qui ont également été accueillis au Cameroun, dans la région de l’Est, par les autorités. Ils sont pris en charge par le Haut-commissariat des Nations-Unies aux réfugiés dans le camp de Gado Bazere, non loin de Garoua Boulaï.

Cet article Cameroun : Paul Biya vient en aide à 150 réfugiés Chinois est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar