Le porte-parole de l’opposant Maurice Kamto se dit fier d’être un prisonnier politique.

Du fond de sa cellule au Secrétariat d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie (Sed), Olivier Bibou Nissack à nouveau demandé le départ du président Paul Biya du pouvoir. « Paul Biya doit partir ! Qu’il démissionne ! », a lancé le porte-parole dans un message manuscrit parvenu à notre rédaction.

« Ne demandez pas ma libération, mais demandez et œuvrez de tout votre cœur et chacun a son niveau pour la libération du Cameroun », a-t-il écrit. Il pointe à nouveau la crédibilité de l’élection présidentielle du 7 octobre qui a permis au président Paul Biya de rester au pouvoir, pour un 7e mandat consécutif, jusqu’en 2025 : « Un enfant seulement, soupçonné́ de fraude a l’examen s’est retrouvé, emprisonné a Kondeengui .Un adulte, voire une personne âgée, a fraudé avec preuve à l’élection et préside impunément tout en laissant la guerre ravager le Nord-ouest et le Sud-ouest ! ».

Bibou Nissack a été arrêté le 22 septembre dernier, après que sa maison a été encerclée par la police pour l’empêcher de participer à la marche demandant le départ de Paul Biya.

Cet article Cameroun : « Paul Biya doit partir ! Qu’il démissionne », le message de Bibou Nissack depuis sa cellule ! est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar