Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie ( Minee), Gaston Eloundou Essomba, est en visite de travail dans les régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, afin  de permettre à ces régions sujettes à un déficit grave en électricité depuis trois mois, d’en sortir au début de l’année 2021.

Gaston Eloundou Essomba en mission commando dans le Septentrion. Le Minee est dans cette partie du pays, pour une visite de travail qui s’étend du 13 au 17 décembre 2020. Il s’agit pour le ministre de l’Eau et de l’Energie, d’évaluer le niveau d’avancement des travaux d’amélioration de la fourniture en énergie électrique dans le Réseau interconnecté Nord ( RIN), suite au déficit de plus de 47 MW enregistré depuis septembre dernier, suite à la faible hydrologie du bassin de la Benoué dont le fleuve éponyme abrite le barrage de Lagdo.

D’un potentiel de 61 MW, l’infrastructure hydroélectrique, ne fournit que 15 MW depuis quelques temps. Une situation qui a conduit Gaston Eloundou Essomba, à demander le démantèlement immédiat d’une partie de la production de la centrale thermique d’Ahala ( Yaoundé), soit 23 MW relevant du Réseau interconnecté Sud ( RIS), à injecter dans le RIN, à partir des postes de Garoua ( région du Nord), et de Ngaoundere ( région de l’Adamaoua).

Dans le sillage de sa visite de travail, outre la situation somme toute préoccupante de l’offre énergétique, le Minee procéde à l’évaluation des installations de production d’eau potable dans les villes de Ngaoundere ( 14 décembre), Garoua ( 15 décembre) et Maroua ( 16 décembre). A cela, il faut ajouter la visite des dépôts de la Société camerounaise des dépôts pétroliers ( Scdp) des trois régions.

1ère Halte : Ngaoundere, 14 décembre 2020. Ici, Gaston Eloundou Essomba le ministre de l’Eau et de l’Energie, a visité le poste source d’installation du groupe de 08 MW, avec un crochet à la station de production et de traitement d’eau potable du département de la Vina ( Ngaoundere).

2è Halte: Garoua, 15 décembre 2020. Dans la région du Nord, le Minee est descendu sur le pied du barrage hydroélectrique de Lagdo. Une infrastructure située à 55 kilomètres de la ville de Garoua. Une étape effectuée avant la visite de la centrale thermique ( 20 MW) du chef-lieu de la région du Nord. Dans un exercice qui lui accorde aucun répit, Gaston Eloundou Essomba est allé palpé du doigt, le niveau d’exécution des travaux d’extension et de renforcement du réseau de distribution d’eau potable de Garoua.

Dernière halte ce mercredi 16 décembre 2020, avec l’étape de Maroua ( région de l’Extrême-Nord Cameroun). Le Minee sera à la centrale thermique, et à la station de production et de traitement d’eau potable, ainsi que des forages construits dans le cadre du projet Planut. La randonnée de Gaston Eloundou Essomba, prend fin avec la visite du centre remplisseur de gaz domestique de Maroua.

A son retour à Yaoundé le jeudi 17 décembre 2020, le ministre de l’Eau et de l’Energie, aura mérité un bon repos. Et vivement,  que le Grand- Nord sorte des problèmes énergétiques, dès janvier 2021.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar