Au cours d’une mission d’inspection des espaces marchands de la ville de Bamenda, Adolphe LELE LAFRIQUE et son équipe ont saisi des gels de mauvaise qualité.

Des gels contrefaits en circulation dans la ville de Bamenda viennent d’être interceptés. Le 02 Avril 2020, le Gouverneur de la région du Nord-Ouest et sa suite ont mis la main sur ces produits Hydroalcooliques, supposés combattre le coronavirus. De plus, quelques échantillons ont été saisis et seront examinés par des experts en questions sanitaire. Le Gouverneur indique que seules les personnes qualifiées sont autorisées à fabriquer un tel produit. « Il y’a des contrefaçons que les gens ont commencé à fabriquer. Ils n’ont pas l’autorisation de faire ça. Seuls les fabricants de médicaments ont été autorisé par le ministre en fabriqué », Précise-t-il.

Cette descente sur le terrain était aussi une occasion pour Adolphe LELE LAFRIQUE de revenir sur les mesures préventives du Coronavirus. Pour éloigner cette pandémie, les commerçants doivent : « se laver les mains à tout moment ». Dans la même lancée, le maire de Bamenda prévoit de fermer les marchés, à partir du 03 Avril 2020, pour une désinfection générale. A l’hôpital régional, l’admission des malades et visiteurs est conditionnée par un test du covid-19, surtout en cette période où le bilan ne cesse de s’alourdir au Cameroun (306 cas).

La présence des produits contrefaits dans les marchés interpelle pouvoirs publics et particuliers à plus de vigilance. Toujours dans le cadre de la lutte contre le covid-19, une mauvaise chloroquine a été découvert dans certaines cliniques et pharmacies du pays. Par cette pandémie, plusieurs malfrats ont trouvé l’occasion de se faire plein les poches, tout en mettant en péril la vie des consommateurs.  

Share:

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.