Quelques heures après la mort du Maréchal de logis Armel Lipembe, l’agence de transport finexs voyage douala a été scellée, ceux jusqu’à nouvelle ordre.

Finexs voyage, la compagnie spécialisée dans le transport interurbain entre Douala et Yaoundé a été suspendue le 23 juillet 2020 dans l’après midi. En effet, les faits remontent aux premières heures de la matinée, où un gendarme dénommé Armel Lipembe a été lapidé à mort par les vigiles de finexs Douala, situé au quartier Akwa. Dans le cadre de l’enquête ouverte par la police, l’entreprise sera scellée, question de mettre la main sur les auteurs dudit crime.

Que s’est-il réellement passé à Finexs Douala ?  

Cette question alimente la presse cybernétique et les réseaux sociaux depuis le déroulement de la tragédie. Les témoins racontent que, la pièce de 100 FCFA serait à l’origine de ce scandale. En effet, deux hommes en tenu, de retour de leur mission à Buea, ont sollicité les services de finexs voyage pour rejoindre la capitale politique. En attendant le départ de leur bus pour Yaoundé, ils sont allés se soulager dans les toilettes de ladite agence. Sortant de là, ils n’avaient pas de pièces de monnaie pour payer chacun les 100 FCFA, tarif lié à l’usage des toilettes. Ils ont en vain demandé aux vigiles de leur donné un peu de temps pour aller faire la petite monnaie. Sur le champ, il y’a eu des éclats de voix, s’en sont suivis des échanges de cours. Des sources biens introduites racontent que des agents de Finexs ont copieusement tabassé les hommes en tenue.

Dans une vidéo devenue virale sur la toile, les victimes sont pris d’assaut et roués de coup par des individus armés de matériaux provisoires. Ces derniers n’ont pas encore été identifiés, c’est l’objet principale de l’enquête que mène la police en ce moment.

Le gendarme trépassé est le Maréchal de logis Armel Lipembe. Il était en service à la direction technique et de logistique de la gendarmerie nationale. Sa dépouille se trouve actuellement à la morgue de la Garnison Militaire de Bonanjo. Son collègue est sous soin intensif et lutte pour rester en vie. Voilà comment l’absence de pièce de monnaie rend les individus vulnérables.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *