« Les pédés qui dirigent notre parti ont dit que je ne serai rien si je ne courbe pas et ils me font ça par derrière, ils me traduisent au conseil de discipline. Ils font ça pour me décourager, nous les vrais biyaistes » affirme le professeur.

Malgré cette intimidation, Messanga Nyamding dit rester fidèle au président Paul Biya, président du RDPC, à la tête du Cameroun depuis près de 40 ans :

« Paul Biya est mon modèle politique, je le soutiendrai jusqu’à la mort… Mais je dis au président d’être vigilant, ces bandits sont tout autour de toi et ils veulent te faire tomber. Certains travaillent pour Kamto, le SG du RDPC ne peut pas démentir », prévient-il.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar