Le Cameroun commémore en ce 10 novembre 2020, le 18 ième anniversaire du décès de Monseigneur André WOUKING. Prélat catholique de la décennie 90.

Malgré la fuite du temps, il reste l’un des précurseurs de proue de l’église catholique Romaine au Cameroun, ses missions sacerdotales en tant qu’éveque du diocèse de Bafoussam et archevêque de l’archidiocèse de Yaoundé ont sans doute laissé les marques indélébiles, toujours présentes nonobstant le temps et l’espace.

Dans sa posture de visionnaire du Christ, en son temps, il avait pris le soin d’éplucher avec fidélité les multiples maux qui gangrènent le Cameroun Aujourd’hui.

Sa disparition, le 10 novembre 2002 à Paris, des suites d’un accident vasculaire cérébral, clôturait ainsi un des chapitres les plus glorieux de l’église catholique. XVIII ans plutard, le vide de son départ est resté définitivement gravé dans le cœur de nombreux fidèles à travers le monde.

DANS LE TEMPS ET L’ESPACE, IL VIT POUR L’ÉTERNITÉ À TRAVERS L’HÉRITAGE PASTORAL LÉGUÉ AUX GÉNÉRATIONS FUTURES.

MONSEIGNEUR ANDRÉ WOUKING HIER, AUJOURD’HUI ET DEMAIN.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar