Dynamique citoyenne et la collation Tournons la page Cameroun condamnent fermement les attaques perpétrés dans cette ville le 24 octobre 2020.

Dans un communiqué daté du 26 octobre 2020, la Dynamique Citoyenne (DC), réseau de suivi indépendant des politiques et des stratégies de coopération et la coalition Tournons la page Cameroun, condamnent fermement l’attaque survenue à Kumba, dans le département de la Mémé, région du Sudouest, le 24 octobre 2020. En effet, à cette date, un groupe de personnes armées ont surgi au complexe scolaire «Mother Francisca international bilingual academy », tuant ainsi sept enfants et occasionné de nombreux blessés graves.

La Dc qualifie cet acte de «barbare et inhumain», d’une violation des droits à la vie et à l’intégrité de ces enfants. « Aucune revendication, aussi légitime soitelle, ne peut justifier une telle ignominie», peut-on lire dans ce communiqué. Dc et la coalition Tournons la page Cameroun interpellent également l’Etat du Cameroun, à faire montre de plus de vigilance et de prendre ses responsabilités, en assurant sécurité de tous les citoyens en toutes circonstances et en tous lieux.

La Dc et la Coalition Tournons la page Cameroun tiennent également à rappeler aux protagonistes de cette crise qui perdure dans le Nordouest et le Sud-ouest du Cameroun depuis quatre ans, qu’ils « seront, sans aucun doute possible, appelés à répondre d fleurs actes devant la justice et devant l’histoire ».

Tout en exigeant à l’Etat l’ouverture d’une enquête indépendante, la Dc et la coalition Tournons la Page Cameroun rappellent que de jours en jours, l’insécurité et les massacres se font grandissants dans cette zone du Cameroun. Selon eux, cette guerre aurait pu être évitée et, ils préconisent un « dialogue national franc, sincère et inclusif pour mettre un terme définitif aux multiples crises qui secouent notre pays le Cameroun, depuis plusieurs années ».

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar