Au Tribunal Militaire de Yaoundé ce jour, deux soldats et un gendarme vont répondre de la tuerie qui avait coûté la vie à plusieurs civils à Ngarbuh  dans la région du Nord-Ouest le 14 février 2020.

Le sergent Baba Guida, le gendarme Sanding Sanding Cyrille et le soldat de première classe Haranga Gilbert sont devant le Tribunal Militaire de Yaoundé ce 17 décembre 2020. Ils sont suspectés d’avoir commis des bavures dans la nuit 14 février 2020 à Ngarbuh  dans la région du Nord-Ouest.

La tuerie, dit-on au cours d’un échange de coups de feu entre militaires et groupes armés, a coûté la vie à plusieurs civils et occasionné de nombreux blaisés. Les principaux suspects avaient été arrêtés  suite à une enquête instruite  par le Chef de l’Etat Paul Biya.

Les résultats de l’enquête ont relevé que  trois femmes et 10 enfants ont été tués par des militaires et des membres d’un comité de vigilance et que pour dissimuler leur bavure, les militaires avaient ensuite incendié le village. Alors que des organisations telles que les Nations Unies et HRW  évoquent une vingtaine de morts.

Cet article Cameroun – massacre de Ngarbuh : les militaires impliqués devant la barre ce 17 décembre 2020 est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share: