Plusieurs artistes camerounais, réunis autour de la plateforme ” Mouvement Artiste cameroun” ont manifesté leur indignation à l’assassinat le 24 octobre 2020 de sept élèves  au collège Mother Francisca international school.

Dans une symphonie de colère, les artistes-musiciens camerounais ont manifesté le 1er novembre 2020  à l’esplanade du Lycée Bilingue de Yaoundé. Objet de la manifestation, exiger le retour de la paix dans les régions anglophones.

Le prétexte de la manifestation est l’assassinat de 7 élèves le 24 octobre 2020 à Kumba dans la région du Sud-Ouest. Les musiciens s’insurgent contre l’attaque des élèves et par-delà la volonté de porter atteinte aux droits des enfants de recevoir une éducation. De manière symbolique, les manifestants étaient habillés en tenues d’écolier.

Parmi eux, Lady Ponce, de son vrai nom Adèle Ruffine Ngono. L’artiste Bikutsi s’est adressée aux élèves.  « On est ici parce qu’on vous aime. On est ici parce qu’on a mal, parce que nous avons perdu des enfants : des frères, des sœurs… La guerre n’est pas bien. Le Cameroun doit être le Cameroun. Vous devrez dénoncer et vous désabonner des pages qui incitent à la haine, à la violence. Quand vous regardez la Côte d’Ivoire et beaucoup d’autres pays africains, vous-voulez que le Cameroun ressemble à ça ? Tout ce que je peux dire ici, c’est remercier l’initiative de mes jeunes frères. Comme Krotal l’a dit, on n’est pas là pour savoir qui a amené les gens ici… », a signifié la chanteuse.

La crise anglophone a démarré en 2016. Malgré les efforts d’apaisement menés par le gouvernement, certains artistes invitent les camerounais à intensifier le dialogue pour la résolution de la crise.

Cet article Cameroun-Massacre de Kumba : le chant de dénonciation des artistes musiciens est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar