Dans sa logique d’appel au départ du pouvoir du président de la République, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun a prévu d’entamer des marches dites « pacifiques (…) tous les mardis et ce à compter du 06 octobre 2020 ».

C’est qui est annoncé dans le communiqué signé le 28 septembre dernier par une coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile, sous la houlette du parti de Maurice Kamto.

En objet, le Mrc et compagnie exigent d’une part « le retour à la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest par un cessez-le-feu immédiat, suivi d’un dialogue inclusif portant, entre autres sur la réforme des institutions, y compris la forme de l’Etat » ; et d’autre part la réforme consensuelle du système électoral avant toute nouvelle élection » au Cameroun.

En rappel, ces manifestations avortées le 22 septembre dernier du fait du dispositif sécuritaire déployé dans les principales villes du pays, demeurent toujours non autorisées par l’administration.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar