La deuxième correspondance du ministre secrétaire général de la Présidence de la République demandant au ministre de la Santé publique de retirer dans les 24 heures le dispositif sanitaire installé dans les stades concernés par l’organisation du Chan 2021, n’a pas été suivie d’effets.

Manaouda Malachie attend-t-il toujours une instruction directe du président de la République Paul Biya ?  La présence du dispositif de prise en charge des patients anti-Covid-19 sur certains stades de football, malgré la seconde prescription du ministre secrétaire général de la présidence de la République (SGPR) le 7 octobre 2020, tend à  le laisser penser.

Car, avant la nouvelle lettre de Ferdinand Ngoh Ngoh adressée au ministre de la Santé (Minsanté) mercredi dernier, dans laquelle il demande au ministre de Santé de libérer les stades qui vont servir à l’organisation du Chan 2021, le SGPR avait déjà donné cette « instruction »  le 20 août dernier. Via le ministre des sports et de l’éducation physique.

Au cours de l’émission «Dimanche Midi» du 30 août 2020 sur la CRTV Radio, le ministre de la santé publique avait indiqué que le Chef d’Etat, qui a instruit la mise en place de ces Centres anti Covid-19, est le seul à lui donner des instructions sur le sujet en question.

Manaouda Malachie semble donc resté sur sa logique. Puisque les stades de Ngoa-Ekelle à Yaoundé, Mbappe leppe à Douala et Middle farm stadium à Limbe sont toujours occupés par les lits et autres outils de prise en charge des malades atteints de Covid-19.

Suivant la lettre de Ferdinand Ngoh Ngoh, l’incidence serait que les aires de jeu ne puissent pas être aménagés et livrés au plus tard au mois de décembre 2020, date de la prise en main des infrastructures par la CAF.

Cet article Cameroun : Manaouda Malachie tient tête à Ferdinand Ngoh Ngoh le proche collaborateur de Paul Biya est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar