De sources bien introduites, Maman Assomo Ondoua Thérèse dit “Maman Pilon”, et 7 de ses compagnons de lutte sont en détention provisoire à la prison de MFOU (30 km de Yaoundé). Ils ont été inculpés par le Tribunal militaire de Yaoundé pour rébellion, insurrection et hostilité contre la patrie.

Venus de Sangmelima (localité d’origine du président camerounais Paul Biya), au sud du pays, Mama Pilon et ses camarades ont participé à la marche pacifique du 22 septembre dernier à Nkoabang, à la périphérie de Yaoundé, où ils ont été arrêtés par les forces de sécurité, forcés de s’asseoir à même sol à la brigade de gendarmerie de MFOU et de chanter une chanson à la gloire de Paul Biya.

Maman Pilon disait vouloir piler le régime Biya qui n’a apporté que malheurs et misères aux Camerounais y compris ceux de Sangmelima que l’on croit mieux lotis parce que proche du président.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar