Il s’agit d’Equinoxe TV, de radio Balafon, d’ABK TV, le jour et bien d’autre encore. Paul ATANGA NJI les accuse de relayer les informations erronées des ONG Internationales sur les violations des droits de l’homme.

Le Ministère de l’Administration Territorial (MINAT) met en garde les médias qu’il taxe de « mille collines ».  Il s’agit du journal LE JOUR, D’EQUINOXE TV, DE RADIO BALAFON ET DE ABK RADIO. Paul ATANGA NJI face à la presse le 9 Mars 2020, a accusé ces médias d’être des caisses de résonnance à la solde de certaines ONG qualifiées d’« ennemis de la nation». « Ces médias sont particulièrement et singulièrement interpellés. Le Cameroun n’a pas besoin d’une Radio mille collines. Les médias n’ont pas pour vocation de jeter de l’huile sur le feu. En matière de droit, le voleur et le receleur sont tous condamnables », met en garde le MINAT. En effet, son indignation est montée au Créneau depuis l’attentat de Ngarbuh dans le Nord-Ouest, où plus d’une vingtaine de personnes ont perdu la vie selon les ONG.

Des chiffres qui ont été contestés par les officiels de Yaoundé. Le bilan est de « 5 morts dont 4 enfants et une femme », avait déclaré le porte-parole du gouvernement. Les médias qui aujourd’hui sont pointés du doigt, auraient travaillé en étroite collaboration avec les ONG pour faire la lumière sur le bilan exact dudit attentat. Equinoxe TV, tout comme plusieurs autres médias, ont réitéré qu’il s’agissait d’une vingtaine de décès. Une attitude qui a mis le MINAT dans tous ses états.

Il s’indigne aussi du déroutement de Ces Organisations Non Gouvernementales qui selon lui auraient  reçu environ 5 milliards de FCFA des réseaux occultes pour publier de faux rapports sur le Cameroun. Il s’agit entre autre du Redhac, Human right Watch, Amnesty international, international crisis group et bien plus encore. A en croire Paul ATANGA NJI, « Ils ont engagés dans une démarche conspirationniste contre le Cameroun et contre les forces de défense et de sécurité ».

Lesdits médias et ONG n’ont surement pas gardé la bouche fermée face à ces allégations . L’heure est à l’indignation et aux démenties.  

Share:

12 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.