Il faut en effet que cette séquestration à son domicile du principal opposant camerounais, Maurice Kamto, cesse immédiatement…C’est une honte planétaire, indigne d’un pays et singulièrement d’un pouvoir qui se targue d’avoir mis en place une « démocratie apaisée » au Cameroun…notamment de juger des civils devant des tribunaux militaires à la suite d’une marche interdite (assimilée à une incitation à l’insurrection), en violation y compris des lois Camerounaises.

Apparemment ses dignitaires et partisans ne savent vraisemblablement pas ou ne comprennent absolument rien aux notions de démocratie et d’État de droit. Ou alors nous sommes en présence ici d’un affichage de pure forme à destination de la communauté internationale…C’est d’ailleurs une dimension qui n’échappe plus à aucun observateur de l’actualité camerounaise!Parce que la démocratie ne saurait consister en un système généralisé de la terreur systématique, digne des pires périodes fascistes de l’histoire de l’humanité.

Ça suffit M.BIYA!!!

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

Le flux rss de camer.be

Share:

Florelle Sateu

editor