Selon le Ministre de la Santé Malachie Manaouda, les Etats Généraux de la Santé devraient se tenir cette année.

L’objectif est avant tout de donner la parole aux usagers du système de soins, personnes malades ou citoyens. Plus qu’une consultation technique sur des thèmes précis, il s’agit de sortir du débat de la confrontation d’experts et de tester des méthodes nouvelles de participation et de démocratie directe sur les questions de santé pour répondre au besoin de débat et de communication des citoyens.

Le dispositif mis en place devrait permettre leur information sur la politique de santé et l’expression de leurs besoins et de leurs attentes. Pour organiser les Etats Généraux de la Santé, le choix d’une large décentralisation doit être fait. Des comités de pilotage régionaux placés auprès de chaque directeur régional des affaires sanitaires et sociales doivent orienter les actions.

Au niveau national, il faut un comité d’orientation ayant pour mission de structurer les débats autour des thèmes transversaux, dont le suivi et l’animation doivent être confiés à des groupes de travail spécifiques. Le choix d’une décentralisation marquée devrait favoriser la dynamique de la mobilisation. Chaque région doit organiser un « forum citoyen » parmi les thèmes retenus.

Cela peut conduire à l’élaboration de recommandations par un jury de citoyens à l’issue de réunions publiques où jurés, experts, citoyens, professionnels de santé peuvent débattre et confronter leurs points de vue. Outre ces fora, de multiples réunions se sont tenues, plus d’un millier au total.

Des questionnaires seront été élaborés visant à recueillir les opinions des Camerounais sur leur état de santé, sur le fonctionnement du système, sur leurs attentes en matière de politique de santé. Les questionnaires élaborés seront été adressés à la population dans certaines régions sur l’initiative de différents acteurs. A l’issue des Etats Généraux, le système sanitaire camerounais pourrait présenter un visage radieux.

Share:

Avatar

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.