Assurance donnée ce lundi 16 novembre 2020 à Yaoundé, par le ministre camerounais de l’Administration territoriale ( Minat ), Paul Atanga Nji. C’était lors de l’ouverture de la conférence des gouverneurs de région ouverte à l’hôtel de la ville de la capitale politique du Cameroun. Fin des travaux demain mardi.

La sécurité pendant la période des élections régionales du 06 décembre 2020, est le sujet phare de la conférence des gouverneurs que préside le Minat Paul Atanga Nji depuis ce matin à Yaoundé. La sécurité pendant les fêtes de fin d’année est aussi au menu des échanges entre Paul Atanga Nji, les 10 gouverneurs de région et leurs États-majors, le délégué général à la Sûreté nationale ( Dgsn), le secrétaire d’État à la Défense chargé de la gendarmerie ( Sed/ Mindef).

Le Minat a d’entrée de jeu, rappelé aux gouverneurs, les missions essentielles de la territoriale : l’ordre public, la sécurité des personnes et des biens. Pour Paul Atanga Nji, le scrutin des conseillers régionaux du 06 décembre prochain, est l’expression de la consolidation du processus de décentralisation initiée par le chef de l’État Paul Biya. Aussi, le Minat a-t-il rappelé les instructions du chef de l’exécutif camerounais :

” Les élections du 06 novembre 2020 doivent avoir lieu sur l’ensemble du territoire national, dabs la sérénité et la transparence” a indiqué le ministre de l’Administration territoriale, non sans tancer certains acteurs politiques qui selon lui, sont minoritaires, “illuminés”, en panne d’idées pour s’imposer démocratiquement, et ne comptant plus alors que sur l’idée de plonger le Cameroun dans le chaos. Une allusion au Mouvement pour la renaissance du Cameroun ( MRC) de l’opposant Maurice Kamto.

Pour ce qui est des aspects sécuritaires relatifs aux élections régionales, Paul Atanga Nji a mis l’accent sur la sécurité des personnels d’Elections Cameroon ( Elecam), la sécurité des locaux ( sièges des bureaux Elecam, bureaux de vote, matériels de vote). L’évaluation des mesures sécuritaires prises ou/et envisagées, est aussi au menu des travaux de l’hôtel de ville de Yaoundé.

Et relativement à la pandémie du Covid-19, le ministre Paul Atanga Nji a fait savoir que ce n’est pas le moment de baisser la garde, eu égard à la résurgence de la pandémie en Occident. Parole a ensuite été donnée au Dgsn et au Sed/ Mindef, pour différents exposés, ainsi qu’aux 10 gouverneurs de région à qui Paul Atanga Nji a enjoint de veiller personnellement à la bonne exécution des mesures sécuritaires prises pour un bon déroulement des élections régionales le 06 décembre prochain, et pour les fêtes de fin d’année.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar