Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Le député Gaston Komba a été relevé de ses fonctions de Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale pour « fautes lourdes », selon le Président de la Chambre, Cavaye Yéguié Djibril, ce samedi 12 février 2022.

La décision a été prise à l’issue d’une réunion du Bureau de l’Assemblée Nationale, samedi, 12 février 2022. Gaston Komba est « relevé de ses fonctions de Secrétaire Général pour fautes lourdes », indique le Président de la Chambre, Cavaye Yéguié Djibril dans un document rendu public. Le Secrétaire Général adjoint, Abdoulaye Daouda, est chargé de traiter les affaires courantes « en attendant la nomination d’un Secrétaire Général ».

Cette décision vient confirmer la volonté du Président de l’Assemblée Nationale d’écarter son S.G. Le 28 janvier, Cavaye Yéguié, avait suspendu Gaston Komba de toute signature. Interdisant à ce dernier, d’engager des fonds en qualité d’ordonnateur des dépenses. Le député de l’opposition, Jean Michel Nintcheu avait, lui, été surpris de « la passation technique de service opérée à une vitesse éclair entre le S.G suspendu et le S.G intérimaire » qui s’ensuivit le 1er février.

Divergences autour d’un contrat d’assurance

De sources concordantes, la crise politique entre ces deux cadres du parti au pouvoir est le fait de profonds désaccords. Notamment, autour d’un contrat d’assurance des députés et autres personnels de la représentation nationale. Selon Jean Michel Nintcheu, « le S.G aurait refusé de céder à la pression de reconduire le contrat de l’ancienne compagnie d’assurance ». Un contrat de près d’un milliard de FCFA, détenu précédemment par NSIA assurance.

Dans une note adressée, le 13 décembre 2021, au Président de la Chambre, Gaston Komba indiquait que la précédente entreprise, « a été éliminée pour offre administrative non conforme », par la Commission de Passations des Marchés. Relevant « des insuffisances lors de l’exécution des précédents contrats ». Ce qui aurait créé, « un mécontentement réel des députés et du personnel » de L’assemblée National, selon le S.G déchu.

Conflit ouvert

Sur cette base, Gaston Komba a sollicité l’accord du Président de l’institution, pour la signature d’un nouveau contrat avec l’une des deux entreprises retenues par la Commission. Cependant, Cavaye Yéguié a retoqué la demande de son S.G. « Je vous demande de soumettre à ma signature, le contrat qui lie la compagnie d’assurance NSIA à l’Assemblée Nationale dans les meilleurs délais », lui a-t-il intimé, dans une correspondance signée du 17 janvier 2022.

De l’avis de plusieurs observateurs, c’est ce principal désaccord qui serait à l’origine de la crise ouverte qui a conduit à la suspension, puis au limogeage du S.G, au terme de la Réunion du Bureau de la Chambre, tenu samedi 13 février. « Aujourd’hui, Monsieur Gaston Komba est devenu un opposant. Nous ne pouvons plus travailler avec lui », a déclaré Cavaye Yéguié, au cours de ladite réunion. Pour le député du Mayo-Sava, « la gestion financière du Secrétaire Général est catastrophique ». L’accusant de « gabegie » et de « fautes lourdes ».

Le député SDF, Jean Michel Nintcheu qui rappelle que le Président de l’Assemblée Nationale « en est à cinq secrétaires généraux éjectés dans les mêmes conditions », appelle à un « audit indépendant sur la gestion des fonds de l’Assemblée Nationale ».

Share:

Avatar

editor