Douala, capitale économique du Cameroun. Le quartier Deïdo attaqué en cette fin de soirée du dimanche 11 octobre 2020, par de nombreux brigands et malfaiteurs appelés “microbes”.

Un phénomène nouveau. Il s’agit de jeunes gens drogués et violents, et qui agressent les passants. Selon plusieurs sources, le phénomène trouve sa genèse en Côte d’Ivoire.

Camer.be a appris qu’en la soirée du dimanche 11 octobre, les “microbes” ont surpris les habitants du quartier Deïdo dans le 1er Arrondissement de Douala, histoire de venger deux de leurs compères arrêtés hier, par les habitants de ce quartier de la capitale économique du Cameroun.

Un quartier qui a le privilège d’être le village du ministre d’État, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent Marie Esso, affectueusement appelé ” Papa Moussima “.

C’est armés de matchettes, de couteaux, de pilons, que les habitants sont sortis en masse, pour barrer la voie aux “microbes”. Des forces de l’ordre ont bouclé le quartier.
Nous y reviendrons.

Camer.be: Darren Lambo Ebelle

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar