J’avais déjà écrit un article pour tenter de comprendre les réelles intentions de ce parti politique qu’on appelle le MRC. Mais je pense que j’aurai dû commencer par le profil psychologique de ses militants…

Le MRC est un avocatier

Déjà, c’est le parti qui détient le plus grand nombre d’hommes de loi au centimètre carré (loin devant le PADDEC qui n’a qu’un seul avocat !). À commencer par son leader charismatique Maurice Kamto, qui est leur spécialiste en Droit en chef. Les militants du MRC sont donc généralement des juristes, et ils se succèdent sur les plateaux de télévision en critiquant le Code électoral et en décortiquant le Code pénal article après article.

Ils sont parfois incohérents parce qu’ils vénèrent disent vénérer la Loi, et pourtant ils la violent régulièrement. Ils se présentent comme des légalistes et des constitutionnalistes mais moi je les considère plutôt comme des grammairiens, parce qu’ils parlent souvent bien comme Maître Roland Djeuwou mais cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont toujours raison hein…

Le MRC est une milice

Pas que c’est une armée hein, ni même un groupe de rebelles. Mais c’est un parti d’extrémistes extrêmement catégoriques dans leurs opinions, et qui ne supportent aucunement la contradiction !
Ils sont tellement mécontents du système actuel que certains seraient même prêts à prendre les armes si jamais ils savaient comment s’en procurer. Ils sont généralement colériques et très nerveux dès qu’on leur parle de la situation du Cameroun. Le militant lambda du MRC est en réalité un militaire en civil, puisqu’il n’attend que les mots d’ordre de son leader Kamto pour boycotter les élections, pour manifester dans la rue, pour menacer le Gouvernement camerounais ainsi que les institutions républicaines, etc.

Le MRC est une république virtuelle

On dit que leur président est hélu mais vous avez remarqué que cet « hélu » s’écrit toujours avec la lettre H. C’est dire si c’est un président malhélu (je sais, le mot n’existe pas), ou alors si c’est un président qui a été élu dans une autre république…

Facebook ! Certains disent qu’il en est le président, mais je vous rappelle que c’est le Juif Mark Zuckerberg qui est le propriétaire de ce réseau social depuis sa création en 2004. Même si les militants du MRC s’y adonnent à cœur joie, puisque c’est sur cette plateforme qu’ils admonestent leurs contradicteurs, qu’ils louangent leur gourou, qu’ils s’imaginent extrêmement nombreux et pourtant dès qu’on les sollicite dans la vraie vie eh bien il n’y a plus personne !
Les gens se trompent sur la popularité du MRC parce qu’ils ne connaissent pas la réalité de l’internet. Ils ne savent pas que c’est facile de disséminer sa haine sur la toile en se masquant derrière un clavier et un VPN. Et pourtant, je vais vous dire, le vrai mécontentement ne doit pas se limiter devant la silhouette d’un ordinateur portable ; et encore moins devant la caméra d’une tablette ou bien d’un smartphone.

Le MRC est une secte

Et j’ai parlé de gourou tout à l’heure car c’était effectivement à dessein. Parce que le militant lambda du MRC est une groupie, et limite même un zombie ! Ces gens-là ne remettent jamais Maurice Kamto en question ; ils ne prennent jamais du recul ; ils ne savent pas reconnaître les rares qualités ou les rares bonnes décisions de Paul Biya ; ils sont obtus et têtus, et on les reconnaît parce qu’ils sont systématiquement intransigeants, non négociateurs et qu’ils sont toujours prêts à insulter tout le monde lorsque vous ne partagez pas leurs opinions.

Le MRC est pourtant un parti respectable qui a une idéologie politique claire, et je pense qu’il s’agit du progressisme. Mais le poids populaire médiatique qu’il a obtenu lui a permis de fédérer tous les détracteurs du président Paul Biya, qu’ils soient au Cameroun mais surtout dans la diaspora. Et ces gens-là n’ont pour seule religion que le départ sans délai et sans aucune condition du locataire actuel d’Etoudi !

Le profil psychologique des militaires du MRC

Donc j’avais déjà rédigé un article pour tenter de comprendre les réelles intentions de ce parti politique qui s’appelle le MRC. Mais je pense que j’aurai dû commencer par le portrait-robot de tous ses adhérents…

Le profil des militants du MRC ! Ce sont généralement des gens ordinaires comme Pierre La Paix Ndamè, mais vous pouvez les distinguer par leur radicalisme, par leur haine du Gouvernement camerounais mais aussi par leur idolâtrie du Pr Maurice Kamto.
La psychologie des militants du MRC ! Ce sont des gens qui ne reconnaissent jamais leurs échecs politiques ni leurs erreurs stratégiques, qui ne s’associent pas aux autres opposants et qui sont même prêts à conquérir le pouvoir par la violence.
Le profil psychologique des militants du MRC est un exercice difficile à réaliser, puisqu’ils sont tellement nombreux sur les réseaux sociaux et pourtant on avait du mal à les apercevoir le mardi 22 septembre…

Alors que c’était vraiment un parti sympathique au départ, puisqu’il ne représentait pas encore une menace aussi dangereuse. Mais avec le temps ses militants ont réussi à s’agréger, et à se multiplier. Ils sont parvenus à se rassembler malgré leurs nombreuses divergences, et à se focaliser sur leur seul objectif commun qui est en réalité leur seul programme politique : chasser monsieur Paul Biya du pouvoir !

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar