Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Dans un communiqué signé de son Secrétaire Général, le 11 janvier 2022, les militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) sont invités à s’inscrire sur les listes électorales.

Le MRC prépare les échéances électorales à venir. Dans cette optique, le parti d’opposition invite ses militants et sympathisants à se faire enrôler dans le fichier électoral. Cet appel à s’inscrire massivement est réitéré dans un récent communiqué du Secrétaire Général du parti.

En effet, Me Ndong Christophe Nveh appelle « tous les Camerounais militants ou sympathisants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun et tous les militants du changement qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales » à prendre d’assaut les bureaux d’Elecam.

Déplacés de la crise dans le Nord-ouest et le Sud-ouest

L’invitation est étendue à « tous les déplacés anglophones ayant fui les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, du fait de la guerre civile qui y règne ». Ceci, à la faveur de la révision annuelle des listes électorales qui commence sur l’ensemble du territoire national le 01 Janvier et s’achève le 31 Août 2022.

Poursuivant, l’avocat au Barreau du Cameroun instruit aux responsables des organes de base du parti de « mener des campagnes de proximité en vue de l’inscription de tous les Camerounais en âge de voter sur les listes électorales ».

Présidentielle 2025

Pour mémoire, le Président du MRC, Maurice Kamto, avait déjà émis un mot d’ordre similaire en juillet 2020. Alors que le candidat, finaliste de la Présidentielle de 2018 avait décidé de boycotter les élections législatives et municipales de 2019, il semblerait que le MRC soit désormais prêt à participer aux prochaines joutes électorales. En ligne de mire, sans doute, l’élection présidentielle prévue en 2025.

Au terme de la campagne nationale d’enrôlement en aout 2021, le Directeur Général des Elections affichait un relatif satisfécit. Selon Erik Essousse, 182.913 nouveaux inscrits avaient alors été enregistrés. Un chiffre qui porte à 7.058.122 le nombre total de citoyens camerounais inscrits sur les listes électorales, dont 53,28% d’hommes, 46,71% de femmes et 37,94% de jeunes.

Share:

Avatar

editor