Le président du Mouvement Réformateur (MR), Samuel Billong, a dans un communiqué rendu public le mercredi 30 septembre 2020 donné la position de son parti sur la situation de Maurice Kamto et ses partisans victimes d’une « répression injustifiable», du fait des mesures restrictives de liberté qui pèsent de manière subreptice sur eux.

Samuel Billong s’insurge contre l’interdiction de manifestation à tête chercheuse, et relève qu’il a souvent été autorisé des manifestations appelant le chef de l’Etat, à se (re)présenter à l’élection présidentielle, au motif de «souveraineté populaire», même lorsque la Constitution le lui interdisait.

L’intégralité du communiqué du Mouvement Réformateur en dessous.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar