A son excellence Monsieur Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire

Par l’Ambassade à Yaoundé et par DHL

Yaoundé, le 04 Décembre 2020

Félicitations

Monsieur le Président,

Notre satisfaction est grande, et notre confiance en un avenir meilleur pour l’Afrique, plus que justifiée, au moment où, auréolé du renouvellement de l’attachement de votre peuple à votre vision, vous vous apprêtez à prêter serment pour un troisième mandat malgré vous.

En effet riches de leurs diversités produit d’un destin divin d’exception, la Côte d’Ivoire et le Cameroun aspirent à la paix, au dialogue et à la réconciliation à toutes les étapes de leur évolution, en bénéficiant du précieux leg de l’unité, de leurs premiers présidents et guides.

Certes, nos deux peuples ont connu et connaîtront encore des secousses, des alertes, des drames résultant des menées de quelques-uns de leurs filles et fils pressés par des agendas sectaires et trompés par des élans de haine et de violence, mais ils ont su, savent et sauront résister, panser les plaies et émerger à la lumière de l’apaisement pour avancer résolument vers la construction d’un bonheur assumé et partagé collectivement.

Parce que vous êtes un véritable revenant, car ces haines vous auraient ôter la vie en même temps que feu le président Général Robert Guei, n’eussent été vos réflexes de survie et vos intenses prières avec la bénédiction de l’âme immortelle du père Félix Houphouët Boigny, vous comprenez mieux que quiconque, le sens de la marche du monde, le sens des attentes de la Côte d’Ivoire dans son ensemble. Votre brillante réélection, en dépit de moult manœuvres et attentats contre la vérité, apporte la preuve définitive et irréfutable aux yeux de tout le monde, que la Côte d’Ivoire compte sur vous, que le monde compte sur vous pour maintenir la Côte d’Ivoire dans le cap de la modernité, la croissance, la solidarité et l’amour de tous.

Monsieur le Président,

En dix ans, soit deux mandats, vous avez transformé la Côte d’Ivoire, couvert le pays d’infrastructures neuves et pratiques, redonner le goût de la vie aux Ivoiriens et rassuré les jeunes générations. Vous avez reconstruit les outils de la paix, vous avez montré de la compétence, de la générosité, du pragmatisme et de l’engagement, le tout avec une simplicité et un sens des affaires publiques nationales et internationales corollaire de votre riche et extraordinaire expérience : Docteur en économie ; Directeur Général adjoint du FMI ; Gouverneur de la BCEAO ; Premier Ministre ; puis Président de la République.

Monsieur le Président,

L’Afrique des hauts responsables et des filles et fils effectivement honnêtes et réellement justes, vous est et vous sera reconnaissante à jamais, pour avoir tenu la barre ferme, pour avoir dit non au retour du sectarisme cruel et génocidaire incarné par la notion abjecte de l’Ivoirité de sinistre mémoire, pire que ce dont servait l’apartheid aux noirs dans l’Afrique du sud raciste.

Les milliers de morts de la crise post-électorale de 2011, ne pouvaient avoir meilleur héritage et meilleures sources d’espérances pour la tranquillité de leur mémoire, que le retentissant plébiscite dont vient de vous gratifier le peuple à l’issue du scrutin du 31 Octobre 2020. C’est dire encore, combien vous devriez avoir la paix de l’esprit, l’assurance de la démarche, la fraîcheur du corps et la maîtrise des gestes, au moment où vous allez vous avancer vers le grand livre de la constitution, pour prêter à nouveau serment, comme Président de la République bénie de Côte d’Ivoire.

Pour notre mouvement, le MPDR, nous n’avons jamais douté de vos accomplissements ainsi que de votre engagement pour la paix, le dialogue et la réconciliation dans votre pays. Nous n’avons jamais douté de votre volonté de transférer effectivement le pouvoir à la jeune génération. Nous savons combien vous étiez mobilisé pour transférer le pouvoir à votre fidèle et proche collaborateur de trois décennies, celui que vous avez enseigné, moulé, élevé et formaté dans la raison simple, humble et honnête de la gestion des affaires publiques. Le destin divin en a décidé autrement, et vous avez repris le chemin de croix, alors que vous aspiriez à vous reposer et aviez déjà organisé vos activités de retraite méritée.

Nous le savions donc, et nous vous avions soutenu fermement contre la gigantesque entreprise d’intoxication à coups de milliards impropres, diligentée contre vous personnellement et contre la Côte d’Ivoire, comme une bombe à fragmentations, à travers des centaines de médias-chasseurs de primes et prêcheurs de malheurs à travers le monde.

Le parallèle que nous faisons avec notre pays le Cameroun n’est pas fortuit, parce que nous vivons et subissons en ce moment précis, la même campagne, laquelle nous gratifie chaque jour, des milliers de morts imaginaires. Cependant, exactement comme en Côte d’Ivoire où vous avez su résister et avancer, le Cameroun sait ce qu’il faut faire, est entrain de faire ce qu’il faut faire, et avance résolument vers la paix, le dialogue et la réconciliation. C’est ainsi que sous l’impulsion de son Président, Paul Biya, en concrétisation de plusieurs initiatives de dialogue national, des réformes importantes ont été actées. Parmi ces réformes, la création des Conseils régionaux, qui vont voir le jour dès ce mois de décembre 2020, par voie d’élections démocratiques au suffrage indirect.

Cette évolution, cette résistance face aux promoteurs de la haine, du sectarisme et du désordre ne sont possibles, n’ont été possibles et ne continueront d’être possibles, que grâce au soutien et à l’accompagnement concret, des acteurs politiques et de la société civile responsables. Le MPDR (Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation), se situe aux avant-postes de ce processus comme un des mécaniciens et conducteurs majeurs, exactement comme le RHDP dont vous tenez le flambeau indicateur et rassembleur.

Aussi nous prions vous, Monsieur le Président, d’accepter nos sincères et fraternelles félicitations, en souhaitant que celles-ci se transforment en un vibrant message de dialogue, de réconciliation, d’unité et de paix, au peuple ivoirien tout entier.

Ce faisant, la conviction du MPDR demeure entière et inébranlable, sur le principe selon lequel, le dialogue se fait avec ceux qui sont disposés et prêts pour le dialogue, avec ceux qui ont les mains libres des armes de destruction et de la haine, avec ceux qui pensent, croient et agissent en patriotes, avec ceux qui acceptent de le faire dans le cadre des institutions existantes et de s’asseoir effectivement autour d’une table à visage découvert.

Vive la paix en Afrique

Vive la paix en Côte d’Ivoire

Vive la paix au Cameroun

Vive l’amitié ivoiro-camerounaise

Vive le dialogue et la réconciliation partout

Vive la vérité sur la Côte d’Ivoire et le Cameroun

Vive le MPDR

Vive le RHDP

Vive l’amitié entre le RHDP et le MPDR./.

SHANDA TONME

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar