Le financement assuré par le ministère de l’Administration territoriale, et disponible dès ce 24 novembre, est destiné à la campagne électorale des partis en lice, au prorata des listes présentées et des résultats qui seront obtenus

 

Le ministère de l’Administration territoriale (Minat) va mettre à la disposition des partis politiques en lice pour les élections régionales du 06 décembre un “financement public” pour leur campagne, renseigne un communiqué signé par Paul Atanga Nji lundi 23 novembre.

Ledit financement est prévu, comme pour les précédentes élections (législatives, municipales, présidentielle), en deux tranches: une première liée au prorata des listes de chaque parti définitivement acceptées par l’organe en charge des élections (Elecam) et une seconde après la proclamation des résultats, proportionnellement au nombre de sièges obtenus.

La campagne pour les élections régionales 2020, les premières du Cameroun, est ouverte depuis le 21 novembre et ce pour deux semaines. Pour ce scrutin, 900 sièges de conseillers régionaux sont à pourvoir, dont 700 délégués de département et 200 représentants des chefs traditionnels. 

Le RDPC est seul en lice dans 34 des 58 départements que compte le Cameroun. Le parti au pouvoir est assuré d’avoir une large majorité de sièges avec le contrôle de 316 communes (sur les 360 du pays), étant donné que ce sont les conseillers municipaux qui constituent le collège électoral des délégués départementaux.

Outre le RDPC, d’autres partis ont présenté des listes aux régionales : UNDP, PCRN, FDC, PAL, RPD, PURS, RNDD, UPC, FSNC, MDR, MLDC, UDCUMS.

Cet article Cameroun: le gouvernement va accorder un financement aux partis politiques participant aux régionales est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar