Neuf blessés hors de danger de  mort, c’est le bilan humain de l’explosion d’une bombe artisanale le 1er novembre 2020. Dans un communiqué publié au lendemain de l’événement, le porte-parole du gouvernement a fait une communication sur le sujet.

Ci-dessous la communication du gouvernement : 

          Le Gouvernement de la République porte à la connaissance de l’opinion, qu’une explosion est survenue au quartier Nsam à Yaoundé, dans le snack-bar dénommé « SECTEUR A», au lieu-dit Columbia », le dimanche, 1er novembre 2020, aux environs de 20 heures.

Les analyses effectuées par les services spécialisés ont permis de constater qu’il s’agit d’un Engin Explosif Improvisé dissimulé dans un sac de couleur noire et rouge, représentant un dispositif électronique à déclenchement à distance, composé d’une batterie de moto, d’une carte mémoire et des fils électriques.

En outre, du matériel servant à la fabrication des engins explosifs a été prélevé sur le lieu de l’incident, notamment deux bouteilles en plastique d’un litre et demi contenant un liquide inflammable dont la nature reste à déterminer, et une boite de gaz vide pour réfrigérateur retrouvée dans le plafond du snack bar et présentant des signes de carbonisation.

L’engin Explosif Improvisé a provoqué une importante déflagration ayant endommagé le mur d’enceinte ainsi que la toiture du snack bar.

Par ailleurs, neuf(09) clients présents sur les lieux au moment de l’incident, ont été blessés.

Le Gouvernement précise que la vie de tous les blesses qui ont été transportées à I’Hôpital de District d’Efoulan et à la Clinique DEMA de Nsam, est hors de danger. Enfin, une enquête a été ouverte en vue de rechercher et interpeller les auteurs de cet acte criminel.

                  Yaoundé, le 2 NOV 2020

Le Ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi

Cet article Cameroun : le gouvernement dresse le bilan de l’explosion d’une bombe au quartier Nsam à Yaoundé est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar