Le cabinet d’avocats américain Debevoise & Plimpton et la Fondation Clooney pour la justice ont entrepris de transmettre une communication à l’institution sur le cas du lanceur d’alertes camerounais incarcéré depuis mai 2019. Détention provisoire “prolongée et inutile”

 

Debevoise & Plimpton LLP, cabinet d’avocats international basé à New-York (Etats-Unis d’Amérique), a informé le 16 novembre qu’il s’est constitué avec la Fondation Clooney pour la justice (Clooney Foundation for Justice, CFJ), dans une démarche “pro bono” (volontaire), pour soumettre le cas du lanceur d’alertes camerounais Paul Chouta au Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme (HCDH). 

Dans le communiqué publié par le cabinet d’avocats le 16 novembre, Debevoise & Plimpton LLP affirme que l’affaire du “journaliste indépendant” Paul Chouta, incarcéré depuis mai 2019 à Yaoundé initialement pour des faits de diffamation, usage de propos insultants, faux reportages et discours de haine – charge abandonnée -, a déjà été renvoyée 16 fois pour des raisons diverses. 

Debevoise & Plimpton et la CFJ estiment que le recours à la détention provisoire en relation avec les propos de Paul Chouta est “disproportionné et inutile”, tout comme les règles régissant la détention provisoire et le droit à un procès équitable n’ont pas été respectées dans son cas.

Les deux institutions demandent au Groupe de travail des Nations unies de “prendre des mesures d’urgence” pour la libération de Paul Chouta, qui, selon elles, n’aurait jamais dû être mis en détention provisoire un seul jour, encore moins près d’un an et demi.

Paul Chouta avait été interpellé initialement sur une plainte en diffamation de Calixthe Beyala. L’écrivaine a par la suite retiré sa plainte, selon ce qu’elle a indiqué au cours de l’émission ”Cameroun Feeling” de la télévision publique nationale le 14 septembre 2020.

Avant son arrestation, Paul Chouta relayait régulièrement des nouvelles sur Facebook (Le TGV de l’info).

Cet article Cameroun: l’affaire Paul Chouta transmise au Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar