Après avoir érigé une statue du comédien Camerounais de regrettée mémoire Dieudonné Affana Ebogo plus connu sous le nom ” Jean Miché Kankan” au lieu dit carrefour ancien Dalip à Douala, André Blaise Essama, activiste, panafricaniste pro décolonisation vient d’être interpellé par les forces de maintien de l’ordre de la capitale économique du Cameroun.

À peine implanté par l’activiste, le monument du célèbre humoriste de la décennie 80 a été détruit par les hommes en tenue.

Il est nécessaire de rappeler que malgré les arrestations et emprisonnements sommaires, André Blaise Essama persiste sur son combat qui consiste à valoriser les dignes fils et filles qui ont marqué l’histoire du Cameroun

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar