Il s’agit du jeune journaliste Bruno Bidjang, qui autrefois avait été menacé de renvoie par son boss le PDG de vision 4.

Bruno Bidjang est un homme loyal. Il continue d’exprimer son soutien indéfectible à l’endroit de son patron qui traverse de moments difficiles. On dit de lui, qu’il est l’initiateur de la marche de samedi 29 Août 2020 à Yaoundé, en soutien à Jean Pierre Amougou Belinga. Sur sa page Facebook, il publie en longueur de journées des informations pour polir l’image de son patron, éclaboussé sur les réseaux sociaux par de multiples scandales.

Amougou Belinga s’est même trouvé dans l’obligation de fermer momentanément Vision 4 et certaines entités du groupe l’Anecdote. Tout ceci pour des raisons de « réorganisation interne », selon un communiqué qu’il a lui-même publié.

Les échos du Zomloa des zomloa barrent la UNE de certaines publications sur les réseaux sociaux. L’homme d’affaires essuie parfois railleries et moqueries. Il est notamment cité dans une affaire de « faux » et « usage de faux » par conseil Africain des médias. Mais aussi, il a maille à partir avec la Guinée Equatoriale pour une prétendue affaire d’un coup d’Etat éventré moyennant une forte somme de 50 milliards.

Plusieurs dizaines de jeunes ont en effet battu le pavé le 29 août 2020 à Soa, une banlieue de Yaoundé, pour manifester leur sympathie au “Zomlo’o des Zomloa”. Une marche qui s’est déroulée sur l’itinéraire Mairie – Campus de l’Université de Yaoundé II, en aller et retour.

Sur l’une des nombreuses banderoles et pancartes brandis par les manifestants, on pouvait lire «Les jeunes: étudiants, moti-taximen, entrepreneurs et autres réitèrent leur soutien indéfectible au Zomlo’o des Zomloa M. Amougou Belinga, l’un des architectes remarqués du Cameroun dont S.E Paul Biya est l’architecte».

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.