Au moins huit enfants ont été tués samedi par des hommes armés inconnus dans une école dans la région camerounaise du Sud-Ouest, plongée depuis 2017 dans une crise sécuritaire liée au séparatisme, selon la presse locale.

Le drame est survenu dans une école laïque privée de la ville de Kumba. Les assaillants ont tiré sans discrimination sur les élèves dans une salle de classe, selon Ntou’ou Ndong Chamberlin, préfet du département Meme dont Kumba est le chef-lieu, cité par la presse locale.

Plusieurs autres élèves ont également été blessés. Ceux qui sont dans un état critique ont été évacué vers l’hôpital du district de Kumba, a ajouté le préfet.

Les assaillants sont soupçonnés par la presse locale d’être des séparatistes armés. Ils veulent créer un Etat indépendant regroupant les deux régions anglophones du pays, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, et se heurtent aux forces gouvernementales depuis 2017.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar