Strass et paillettes. C’est Huawei Cameroun qui célèbre ses cinq ans de noces avec le Cameroun, sur le volet transfert des technologies.
Vendredi dernier à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, Huawei le géant chinois mondial des télécommunications, a célébré le 5 ème anniversaire de son programme ” Seeds For The Future” en faveur des étudiants camerounais. Le vrai cadeau d’anniversaire a été l’augmentation du nombre de lauréats, de 10 à 40. Les quatre éditions précédentes ( depuis 2016), ont connu un total de 40 étudiants camerounais formés en Chine, en technologies de l’information et de la communication ( TIC).

Le gouvernement camerounais a pris part à la belle et splendide cérémonie, à travers plusieurs représentants des officiels. En effet, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Lii Likeng, ont vu leurs représentants personnels prendre tout à tout le lutrin, au très chic Djeuga Palace de Yaoundé. “Vous aurez la chance de transformer le Cameroun en paradis numérique”, a lancé le représentant du ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, aux 40 lauréats qui débutent leur formation pour l’an 05 du prodigieux programme ” Seeds For The Future” de Huawei Cameroun. Le représentant du patron l’immeuble Étoile ( services du Premier ministre), a remercié Huawei pour son accompagnement pour le développement du Cameroun en économie numérique, une chose qui selon ses dires, tient beaucoup à cœur le chef de l’État Paul Biya, lequel reconnaît en les TIC, un adjuvant semantisant et pragmatisant pour l’émergence du Cameroun en 2035.

Pour le représentant de la ministre des Postes et Télécommunications, l’initiative de Huawei n’est pas fortuite, parce qu’elle permet à de nombreux jeunes d’avoir des compétences fiables dans le domaine des TIC, en vue du développement du Cameroun.
Interrogé sur le passage des lauréats de 10 à 40, Loïse Tamalgo le vice-président Relations publiques Afrique subsaharienne de Huawei Northern Africa a indiqué que cela n’altère pas la qualité de la formation. ” Je crois que les étudiants vont bénéficier des conditions optimales”, a-t-il lancé à des journalistes quelque peu incertains sur une formation qui se tient en ligne pour cette année 2020. Le vice-président Relations publiques Afrique subsaharienne de Huawei Northern Africa a indiqué qu’il en est ainsi de tous les pays inscrits au programme “Seeds For The Future”, à cause des mesures restrictives imposées par la pandémie du Coronavirus.

Le top management de Huawei Cameroun, a pour ce qui le concerne, réaffirmé la volonté et l’engagement du géant mondial des télécommunications, à soutenir le gouvernement camerounais, dans le cadre du développement de l’économie numérique, avant de saluer les excellents rapports qui existent entre l’empire du Milieu et le Cameroon.

La cérémonie a été agrémentée par une visioconférence qui a mis en et exergue, les dernières prousees technologiques de Huawei en TIC : la 5 G. Aussi, l’assistance s’est-elle délecté d’une projection vidéo faite depuis Shenzhen le siège de Huawei en Chine. De celle-ci, l’on peut retenir : une plus grande réactivité, une connectivité plus massive qui n’altère ni la qualité de la connexion ni la vitesse de téléchargement, en plus d’être une technologie plus économique et écologique.

Présent dans plus de 180 pays au monde, Huawei qui est la plus puissante et la plus performante entreprise de télécommunications au monde, est fournisseur de solutions numériques par terminaux, réseau et cloud pour opérateurs, a déjà formé plus de 30 000 étudiants sélectionnés dans les universités partenaires du monde ( plus de 500 ), et signé des accords de partenariat avec plus de 70 chefs d’État.

C’est donc reparti pour une nouvelle aventure. Elle sera encore très belle, excitante, exaltante et haletante : 40 lauréats camerounais pour l’édition 2020 de “Seeds for the Future” de Huawei Cameroun. Et pour le faire, il faut aimer le Cameroun. Huawei aime le Cameroun. À y ajouter le programme “Huawei ICT Academy,” il va sans dire que Huawei et le Cameroun filent l’amour parfait.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar