Après voir écopé de 8 ans de suspension au niveau local, le sort de l’ancien président de la Fédération camerounaise de karaté s’alourdit du fait d’une décision de l’UFAK.

Emmanuel Wakam perd tous ses droits y compris ses rêves dans le Karaté. La décision est consignée dans une circulaire du président de l’UFAK, Mohamed Tahar Mesbahi, signée le 4 novembre à Alger, et adressée aux présidents des fédérations africaines.

L’ancien président de la Fédération Camerounaise de Karaté, et secrétaire général de l’UFAK Emmanuel Wakam, suspendu pour 8 ans par le Comité national et sportif sportive, dans l’affaire de harcèlement sexuel des jeunes athlètes, écope d’une radiation à vie du karaté par l’instance faitière continentale. Ainsi que trois de ses anciens collaborateurs. Une catégorie d’entre eux reçoit des suspensions pour deux olympiades et une autre des blâmes.

Ci-dessous la circulaire du président de l’UFAK, Mohamed Tahar Mesbahi en circulation sur la toile.

Cet article Cameroun – harcèlement sexuel des athlètes: L’Union africaine de Karaté radie à vie Emmanuel Wakam et suspend plusieurs anciens collaborateurs est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar