L’Association Floorball Cameroun célèbre cette année sa huitième année d’existence. Pour joindre l’utile à l’agréable,  une série d’activités sont programmées tout au long de ce mois du côté de Douala. Nous sommes allés à la rencontre de YVETTE MANONG, la présidente de cette association. Elle nous déroule le chronogramme des différentes activités et parle également des difficultés rencontrées quant à l’implantation de cette discipline au Cameroun.

Madame la Présidente vous organisez dans quelques jours une cérémonie pour célébrer le huitième anniversaire de votre association, Où en êtes-vous avec les préparatifs?

Les préparatifs vont bon train.  Le comité d’organisation que je pilote est à pied d’œuvre afin d’offrir une belle fête au public qui effectuera le déplacement. Nous avons pris toutes les dispositions afin que cet événement se déroule dans la sérénité.

En attendant la levée des mesures barrières dues à la pandémie du Coronavirus, est-ce que vous avez déjà arrêté une date pour la célébration de cet événement?

Tout en espérant que d’ici à là les choses iront dans le bon sens, nous avons retenu la date du 26 septembre 2020 pour la tenue de route activité ceci dans le respect des mesures barrières prescrites par le gouvernement.

Comment le Floorball est-il arrivé au Cameroun?

La discipline est arrivée au Cameroun en septembre 2012 par mon initiative et certains membres qui ont adhéré au projet. Comme c’est notre mois anniversaire, en attendant le jour dit, nous allons tout au long de ce mois procéder à diverses activités notamment : la projection des vidéogrammes question de montrer au public ce qui a déjà été fait entre 2012 à nos, nous visiterons quelques orphelinats, nous ferons de l’investissement humain car le Floorball est une discipline qui se pratique dans la propreté.

À nos jours quels sont vos faits d’armes ?

Il y a de cela quelques temps nous avons organisé une compétition internationale qui a connu la participation de sept pays africains et trois pays européens. Chaque année nous organisons des activités même comme elles sont de manière” clandestines”

Pourquoi vous parlez de manière clandestines?

Nous sommes confrontés un problème d’obtention d’agrément du côté du ministère des sports et de l’éducation physique. Ajouté nous avons des problèmes infrastructurels du coup cela nous empêche de nous mouvoir véritablement et déployer notre savoir-faire. Nous n’avons qu’un seul objectif divertir la jeunesse camerounaise à travers le Floorball.

À ce jour pouvez-vous nous dire combien de licenciés compte votre association et dans combien de région vous êtes implantés?

Le Floorball au Cameroun se pratique dans sept régions sur les dix que compte le Cameroun, nous avons 381 pratiquants tout sexe confondu répartis dans dix-sept clubs.

Pour sortir, dites-nous c’est quoi le Floorball?

Comme l’indique son nom le Floorball est une discipline sportive qui se pratique au sol comme le hockey où deux équipes constituées de cinq joueurs chacune s’affrontent avec pour objectif de mettre la balle dans le but adverse à l’aide d’une crosse.

Propos recueillis par Jean Joël Noutcha

Share:

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.