Retrouvé mort il y’a deux jours à Palamandjo dans le département du Moungo région du littoral, Henri Fasse le polygame de 48 ans avait ras-le-bol de la vie. Les sources indiquent qu’il soupçonnait sa première femme de lui avoir mystiquement causé une dysfonction érectile.

Suicide ou meurtre, personne ne sait exactement ce qui a causé la disparition la mort d’un polygame de deux femmes. Le 6 Mai, le corps sans vie du nommé Henry Fasse a été extrait des eaux du moungo, région du littoral. Les sources racontent qu’ il éprouvait un grand mépris de la vie. « Henri Fasse était sans nouvelles depuis plusieurs jours, avant d’être retrouvé sans vie. Il accusait sa première femme, d’avoir recouru à des pratiques mystiques, pour le rendre impuissant », a-t-on appris.

Le fait d’avoir retrouvé son corps dans les eaux motive plusieurs personnes a croire à un suicide. Ses proches affirment qu’il s’y serait jeté de lui-même pour se débarrasser facilement de ses souffrances conjugales. Les enquêtes ouvertes permettront surement d’y voir plus clair.

Share:

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.