Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Les candidats du brevet d’études du premier cycle(BEPC)  débutent les épreuves ce Mardi 15 juin 2021 sur l’ensemble du triangle national.

Ils sont environ 218.465 candidats à affronter les épreuves du BEPC pour le compte de l’année scolaire 2020-2021. Présentés à l’entrée de la salle d’examen, ces derniers sont appelés à faire face à leur sort sur un espace de quatre jours. Ceux-ci doivent donner le meilleur d’eux, question de faire valoir leur connaissance sur une feuille de composition. Cependant, avant toute admission en salle d’examen, chacun doit arborer un masque de protection en ce moment de crise sanitaire qui continue de dicter ses lois. Pour ce qui est des chefs de sous-centre, ils veillent au respect des mesures barrières tout en installant des points de lavage de main ou d’un gel hydro alcoolique. Compte tenu de la situation qui prévaut, l’élève KEUTCHATA Ludovic Clother, candidat audit examen s’explique : « l’examen est là. On ne peut rien pour les retardataires et mon souhait est de pouvoir affronter les épreuves. C’est ça l’essentiel pour moi ».

 Une allégation qui montre le caractère confiant de l’apprenant avant la première épreuve. Toutefois, notons que certains ne partagent pas le même avis au regard du prolongement des dates dudit examen. C’est le cas de YIMGA Kérane, candidate au BEPC : « certes il est vrai qu’on a prolongé les dates de composition, Mais cela n’a pas été une satisfaction du moment où chacun avait l’habitude de se libérer du bic les 03 et 05 juin des années antérieures. » Déclare-t-elle.

Nous pouvons dire que malgré l’ambiance qui semble jusqu’ici amorphe à cause du Coronavirus, les épreuves se déroulent en toute sérénité. Ceci à travers des actions menées par les responsables chargés de diriger le passage des épreuves.

Par Augusta Sosthène keuyagna

Share: