L’ancien dirigeant camerounais en fuite, est reconnu coupable de détournement de la somme de 9,1 milliards FCFA.

C’est la quatrième fois que cette sentence est prononcée contre Essimi Menye. Le tribunal a rendu son verdict le 02 mars 2020 en l’absence du prévenu. Les juges du Tribunal Criminel Spécial (TCS) soutiennent que la fuite de l’ancien baron du régime de Paul Biya vers les Etats-Unis démontre sa culpabilité. En dehors de la condamnation à la prison à vie qui pèse sur lui, l’homme doit entièrement rembourser les fonds publics détournés.

Signalons qu’Essimi Menye est poursuivi dans deux affaires. Essimi Menye (de son nom de naissance Emmanuel Essimi Menye, aussi appelé Lazare Essimi Menye à cause d’une erreur administrative) est un homme politique camerounais né en 1950 à Mfomakap (Lekié). L’homme a assumé les fonctions de Ministre Délégué au Ministère des Finances chargé du Budget (2006-2007), Ministre des Finances (2007-2011) et Ministre de l’Agriculture (2011-2015).

Traqué par l’Opération Epervier, Essimi Menye vit depuis 2015 aux Etats-Unis d’Amérique. Il y travaille comme consultant au Fonds Monétaire International (FMI). Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre le 14 mars 2017 par le TCS. Le Tribunal l’accuse de complicité de détournement de fonds publics à l’époque où il était Ministre des Finances. Le 28 mars 2019, le Tribunal Criminel Spécial l’a condamné à la prison à vie, bien qu’il ait été absent au procès.

Share:

Avatar

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.