La cérémonie couplée à la remise de diplômes de Licences professionnelles à la 2è cuvée des étudiants de cet institut privé d’enseignement supérieur d’excellence, a été présidée vendredi dernier, par le Prof. Gasba Nyomgbet Wilfried, secrétaire général (Sg) du ministère camerounais de l’Enseignement supérieur (Minesup). Ce dernier représentait le ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur, Prof. Jacques Fame Ndongo.

Sorti des fonts baptismaux en 2016 par les gestionnaires du collège François Xavier Vogt et les fondateurs de Prépa Vogt, l’Institut Saint Jean a procédé à l’inauguration de son nouveau campus, le 04 décembre 2020. Le nouveau site qui est d’une splendeur féerique, est situé à une dizaine de kilomètres de Yaoundé, plus précisément, au village Eyang, arrondissement de Lobo, dans le département de la Lekié ( région du Centre Cameroun), non loin de l’autoroute Yaoundé – Douala en construction.

Prenant la parole pour son allocution de bienvenue, le maire de Lobo, Bertin Obono Onguené, s’est dit honoré d’accueillir en l’Institut Saint Jean, un fleuron de l’enseignement supérieur, et a invité ses promoteurs à étendre leur spectre d’actions, en investissant dans la santé, les logements sociaux. ” J’invite d’autres opérateurs économiques à investir à Lobo. Je les rassure qu’il y a suffisamment de terres ici pour cela”, a scandé le maire de la commune de Lobo.
Pour ce qui est de la remise des diplômes, 24 étudiants ayant suivi une formation de trois ans en Concepteur/ Développeur d’applications pour l’économie numérique, ont reçu leurs diplômes de Licences professionnelles. 30 au départ, cinq avaient jeté le manche après la cognée, et 24 ont bravé les épreuves avec succès, pour un taux de réussite de 96%.

Présent à la cérémonie, Mgr Sosthene Bayemi l’évêque d’Obala qui a procédé au rituel de bénédiction du nouveau campus de l’Institut Saint Jean, a souhaité avoir des jeunes dignes, bien formés, et qui rêvent positivement pour bien servir la société camerounaise. Et le patron de l’église catholique dans la Lekié d’indiquer qu’il ne s’agit pas seulement de bien former scientifiquement les étudiants, mais aussi de les former comme citoyens honnêtes et intègres. Aussi le prélat a-t-il insisté sur la formation humaine et intégrale.

Directeur de l’Institut Saint Jean, le Père Jean Hervé a fait savoir que le nouveau campus est un ensemble de trois bâtiments, dont deux pour le fonctionnement, et un pour le logement des étudiants. Le complexe qui s’étend sur six hectares, comprend un fablab financé par la Royal Academy of London. ” Le matériel y relatif est en transit. Tout devrait être ici au plus tard en fin janvier”, a précisé le Père Jean Hervé, avant d’ajouter que la plupart des donateurs sont britanniques, et qu’un autre bâtiment serait construit d’ici septembre 2022. L’extension des bâtiments est au programme, ainsi que des infrastructures sportives ultramodernes, et répondant aux normes de la FIFA, pour ne citer que le stade de football. Des déclarations faites devant le conseiller de la Coopération et du service culturel de l’ambassade de France au Cameroun, lequel a rassuré de tout le soutien de la chancellerie, pour l’œuvre réalisée par les gestionnaires du collège Vogt et de Prépa Vogt.

Prenant enfin le lutrin, le Sg du Minesup, s’est félicité de voir l’Institut Saint Jean, fonctionner selon les normes et la réglementation du Cameroun : assurance – qualité, professionnalisation et employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur. “S’inscrivant dans cette logique gouvernementale de professionnalisation, l’Institut Saint Jean propose des parcours de formation hautement diversifiés dans les sciences de l’ingénieur, en partenariat avec un réseau d’universités européennes”, a fait savoir le Prof. Gasba Nyomgbet Wilfried. Et de poursuivre : ” Le Minesup a suivi attentivement dès sa création, le développement de l’Institut Saint Jean qui, nous le savons a été fondé dans la lignée des prédécesseurs à la réputation bien établie à savoir : le Collège Vogt et Prépa Vogt.”

Habilité à délivrer des diplômes de Licence et de Master professionnels ainsi que celui d’ingénieur en informatique, par l’université de Yaoundé 1 via l’Ecole nationale supérieure polytechnique de céans, l’Institut qui a pour devise, ” Excellence – Intégrité – Innovation, a délivré les diplômes de Licences professionnelles à la 2e cuvée de ses étudiants, vendredi dernier. Rendez-vous bientôt, pour la sortie de la 1ère promotion des ingénieurs en informatique.

Vous avez sans doute besoin d’une université qui forme vos enfants dans le domaine de l’informatique, aux standards européens, avec une formation très pointue et de très haute qualité.

Une seule adresse : Institut Saint Jean de Yaoundé, Tel (+237) 657 07 98 07 et (+237) 651 36 96 96
www.institutsaintjean.org

 

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar