Levée des couleurs, désolation, grincements de dent, silence de mort, sécurité maximale, c’est le climat qui prévaut en ce moment, à la place des fêtes de Kumba, région du Sud-Ouest, Cameroun où, se tient en ce moment, la grande cérémonie d’hommage aux 7 écoliers, assassinés le 24 octobre dernier, à la mother Francisca international school par les hommes armés et non identifiés.

La circonstance émotive, est présidée par Joseph DION NGUTE, premier ministre et représentant personnel du chef de l’État Paul BIYA, accompagné d’une forte délégation administrative.

Les familles des victimes, et les habitants de la ville de KUMBA ont répondu présents à cette grande célébration d’adieux aux Innocents tombés sous les braises ardentes de la crise anglophone.

La terre qui a vu naître ses jeunes, dont les vies n’auront durée que le temps d’une rosée, se refermera sur eux le samedi 07 novembre 2020.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar