L’UPC, Le FDC et des chefs traditionnels se sont attaqués à des listes de candidats déposés en vue des régionales du 6 décembre 2020.

Six recours en annulation ont été déposés au Tribunal administratif de Yaoundé. L’Union des populations du Cameroun (UPC) a introduit deux requêtes : l’une demande la réhabilitation de la liste du parti dans le département du Nyong-et-So’o, l’autre veut l’annulation de la résolution d’Elections Cameroon (Elecam) portant rejet des listes des candidats pour la catégorie des délégués départementaux  dans le Nyong-et-Kelle.

De son côté, le Front des démocrates du Cameroun (FDC) a introduit également un recours pour l’annulation de toutes les listes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) dans le Nyong-et-So’o.

Les trois autres requêtes ont été introduites par des représentants des chefs traditionnels dans le département de la Haute-Sanaga pour l’annulation des résolutions d’Elecam portant publications des listes des candidats pour la catégorie des représentants du commandement traditionnel  dans ce département.

Les candidats avaient jusqu’à ce mercredi à minuit pour déposer leurs requêtes, cinq jours après la publication des listes par Elecam. Les débats du contentieux préélectoral s’ouvrent dans cinq jours.

Cet article Cameroun-Elections régionales : six recours en annulation introduits à Yaoundé est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar