L’annonce a été faite le 20 octobre dernier à Yaoundé, par le président du Conseil électoral d’Elections Cameroon, Enow Abrams Egbe.

C’était à l’occasion de la 4ème Session de plein droit du Conseil électoral d’Elections Cameroon, en vue de l’élection des conseillers régionaux du 06 décembre 2020, consacrée principalement à l’examen portant réhabilitation ou correction des listes des candidats, suite aux décisions des tribunaux administratifs statuant en matière de contentieux préélectoral de candidature en vue l’élection des conseillers régionaux du 06 décembre 2020.

On retiendra de ces travaux, qu’outre la réhabilitation de la liste Upc dans la région du Littoral département du Wouri, plusieurs autres ont connu des corrections. Il s’agit notamment de la liste Rdpc dans la région du Sud,, circonscription de la Vallée du Ntem avec la candidature de la tête de liste Tomo Menye Paul qui a été remplacé par un autre pour cause d’inéligibilité. Dans le Sud-Ouest, circonscription du Fako, celle conduite par Monono Etiwa Emmanuel a aussi connue quelques corrections, avec le remplacement de Moulive Mdungu Otto et Kalla Essoh Richard, respectivement par Ndike Kombe Richard et Essombe Nanyowe David.

Celles des commandements territoriaux ont également subi le même sors dans les régions du Nord-ouest, circonscription de Bui, l’Ouest dans la Menoua, à l’Extrême-nord, dans le Mayo-kani et Mayo Kani, avec les chefs de 2ème degré au lieu de 1er degré, dans la région du Sud département de l’Océan, Sa Majesté Meyong Bizole est passé de 3ème à la 2ème place sur une liste de 5 candidats.

Au regard des verdicts de ce contentieux préélectoral, le Conseil électoral s’est félicité de la qualité des travaux abattus par les cadres régionaux d’Élections Cameroon, experts juristes, formés par la direction générale des élections, pour défendre énergiquement les décisions dudit Conseil, devant les différentes juridictions compétentes, à travers le territoire national.

Prenant la parole lors de cette 4ème session de plein droit du conseil électoral consacré principalement à l’examen portant réhabilitation ou correction des listes des candidats, suite aux décisions des tribunaux administratifs statuant en matière de contentieux préélectoral de candidature en vue l’élection des conseillers régionaux, le Directeur général d’Elecam, Dr Erik Essoussè, a rassuré l’opinion publique nationale et internationale sur le niveau d’avancement assez satisfaisant des préparatifs liés à la disponibilité du matériel électoral, le 06 décembre 2020, jour de la première élection des conseillers régionaux au Cameroun.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar