Le quartier Obobogo à Yaoundé a été le théâtre d’une découverte macabre ce mardi 03 novembre 2020. Une jeune fille la trentaine sonnée au nom de DIANE ESSOMBA a été retrouvée morte à l’entrée de sa résidence.

Sa dépouille laisse les traces des sévices corporels. Selon certaines indiscrétions, elle aurait été égorgée par des malfrats qui ont pris la poudre d’escampette.  Pour l’heure, aucune information ne filtre sur les causes de ce crime odieux. Une enquête a été ouverte faire la lumière dessus.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar