C’est l’odeur nauséabonde qui a alertée le 10 Mars 2020 les populations du quartier Tougang à Bafoussam, région de l’ouest.

La population du quartier Tougang à Bafoussam 2e s’est mal réveillée le 10 mars 2020. En effet, l’odeur que dégageaient 2 cadavres ne laissait personne indifférente. Aussitôt, les éléments de la gendarmerie ont été alertés pour la dépouille. Ces derniers, arrivés sur les lieux, ont défoncé la porte avant de constater les dégâts. « Ils ont retrouvé deux amants visiblement roués de coups avec des blessures baignant dans leur sang. Apparemment, ils se sont disputés à couteau tiré, au point où mort s’en suive », affirment des témoignages.

L’homme, d’une quarantaine environ étaient vendeur de couteaux dans un marché de la ville. Les voisins l’avaient aperçu avec sa concubine pour une dernière fois le 8 Mars, journée internationale de la femme. Et c’est probablement après leur retour tardif des festivités qu’une tentative « d’accomplir leurs ébats, aurait viré au drame », lit-on dans les colonnes du Journal Mutation parue le 12 Mars.

Les corps ont été confiés à la communauté urbaine pour l’identification et pour la procédure d’inhumation en présence des familles. De toutes les façons, une enquête a été ouverte pour comprendre les causes exactes de ce drame.  

Share:

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.