L’immeuble abritant la boulangerie Saker au quartier Logbaba a pris feu en mi-journée du 26 Avril 2020. Sapeurs-pompiers et riverains sont intervenus pour limiter les flammes. Les causes ne sont pas encore connues.

Plus de 48 heures après l’incendie survenu au Quartier Logbaba, les causes sont encore dans l’ombre. En effet, la boulangerie située entre la station-service Total et la mairie de l’arrondissement de Douala 3e a brûlé le 26 Avril 2020. Les flammes en furie ont débuté aux environs de 13 heures, et ont touché un autre bâtiment situé à proximité de l’immeuble abritant ladite boulangerie.   Informés de la situation, les soldats du feu du 20e groupement des sapeurs-pompiers du Littoral sont immédiatement descendus sur les lieux, pour circonscrire les flammes et sauver les habitations aux alentours.

Malheureusement, le brasier va dévaster jusqu’au deuxième étage de l’immeuble. Au four et au moulin, sapeurs-pompiers et riverains parviennent à maitriser les flammes.  « On a fait de notre mieux. Nous avons retiré les bouteilles de gaz qui pouvaient créer une flammes plus intense et des dégâts plus énormes. A notre niveau en tant que citoyen, voilà ce que nous avons pu faire » raconte un riverain.

Malgré cette lutte acharnée contre les flammes, d’important dégâts matériels ont été enregistrés. Ils sont estimés à plus d’un million de FCFA, puisque les fours de ladite boulangerie et une voiture de tourisme totalement été calcinés. De même, une salle de classe d’un établissement privé, voisin de ladite boulangerie a subi des dégâts. Cependant, Aucune perte en vie humaine signalée. Pour l’instant, une enquête se poursuit, pour identifier l’origine de ce drame.  Cependant, ils sont nombreux à supputer l’idée d’un court-circuit, engendré par les coupures intempestives.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.