Le colonel à la retraite fait une nouvelle sortie ce matin sur le journaliste de Radio France Internationale (Rfi).

« Si après sa sortie sur YouTube, chargée d’insultes sur ma personne, de non-sens et d’inepties, Remy Ngono continue d’avoir la parole sur RFI, je me pose beaucoup de questions. Si j’avais reçu le moindre satisfecit de lui, je me serai suicidé. Ma personne est modeste, mais celle qui incarne nos institutions doit être protégée par tous. C’est mon credo.

Maintenant, un média d’État emploie des hommes sérieux et éthiques. Je ne vois pas la CRTV, à grand jamais, recruter un bouffon du genre investi d’une vulgarité aussi cancre. Il faut de tout pour faire un monde…Mais nous sommes tous responsables de l’existence et de la prise de parole de cette espèce rare, en lui accordant attention ou hilarité commutative.

Cela lui donne une surexposition zélée, alors que sa place n’est pas loin d’un centre hospitalier. Que Dieu lui pardonne », Didier Badjeck, Colonel à la retraite.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar