Ils ont été dépêchés par le président de la république pour constater les dégâts causés par les pluies diluviennes. Ces membres du gouvernement ont été accueillis le jeudi 3 septembre dans la soirée par le gouverneur de la région de l’Extrême-nord à l’aéroport de Maroua-Salak.

Les pluies diluviennes tombées en fin Août à Maroua dans la région de l’Extrême-Nord a envoyé de nombre famille dans la rue. Le désastre le plus sensible est l’affaissement du pont PALAR, une infrastructure qui permettait aux usagers venus de la partie SUD du pays, de rallier sans grande difficulté la partie la plus éloignée au Nord du Cameroun, voire Ndjamena, la capitale du Tchad, pays voisin. Ils sont ainsi sept ministres à être arrivés le 3 septembre sur les lieux.

Parmi ces membres du gouvernement, l’on note la présence du ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji ; le ministre de l’Economie Alamine Ousmane Mey ; le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi ; la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès ; le ministre de l’Agriculture ; celui chargé de la Décentralisation et du Développement local ; ou encore le ministre de l’Elevage et des Pêches.

La délégation ministérielle va séjourner dans la région jusqu’au lundi 7 septembre 2020 et visiter divers sites sinistrés. Il s’agit par exemple de la visite des points critiques de la digue de Maga, mise à rude épreuve par les crues, du site des travaux de la route Maroua-Bogo, ou encore ceux de la route Maroua-Mora et Mora-Dabanga. Les ministres vont à divers arrêts remettre des « dons du chef de l’Etat » aux populations sinistrés.

Share: